Contacts
Implantations

Veolia Eau est présent dans 69 pays.

Nous contacter

Une question, une remarque ?

Service Client France

Votre abonnement, vos factures et tout ce qui concerne l'eau chez vous :

Optimiser les techniques

Développer les meilleures stratégies de conception et d'exploitation des usines, telle est la priorité des travaux de recherche de notre Groupe pour la production d'eau douce à partir d'eau de mer ou d'eau saumâtre.

Prévenir le colmatage

Le plus récent des systèmes mis en œuvre pour le dessalement repose sur l'emploi de filtres retenant les impuretés et les sels. L'optimisation de ce procédé dit membranaire par osmose inverse repose principalement sur la maîtrise du colmatage. C'est pourquoi les chercheurs de notre Groupe développent des outils d'analyse permettant de mieux caractériser les eaux de mer et les espèces responsables du colmatage des membranes (particules, algues, matière organique, biofilm).

Augmenter l'efficacité des filières

Nos travaux de recherche ont aussi pour ambition d'augmenter la quantité d'eau potable produite par rapport à l'eau prélevée dans le milieu, afin d'obtenir un taux de conversion de 70 à 80 % au lieu de 40 à 50 % aujourd'hui. Il faut également diminuer la consommation énergétique des usines, dans une proportion de 30 à 50 %.
Le coût de traitement des eaux salées et saumâtres est actuellement deux à trois fois plus élevé que celui des eaux de surface.

Evaluer et minimiser les impacts

Nos efforts portent enfin sur la gestion du rejet dans le milieu marin des concentrats, c'est à dire les fluides qui repartent dans la mer après s'être chargés des substances stoppées par la membrane. Ils se concrétisent par le développement d'outils d'évaluation et de quantification. Parallèlement, l'optimisation des infrastructures de dispersion des concentrats doit permettre la minimisation des impacts environnementaux.

Haut de page