Contacts
Implantations

Veolia Eau est présent dans 69 pays.

Nous contacter

Une question, une remarque ?

Service Client France

Votre abonnement, vos factures et tout ce qui concerne l'eau chez vous :

Améliorer l'efficacité du traitement

L'étude des filières de production d'eau potable à haute performance s'inscrit dans une perspective d'amélioration de la qualité de l'eau et de diminution des impacts environnementaux de son traitement.

Abaisser la teneur en matière organique

L'une des solutions pour améliorer la qualité de l'eau est de réduire le taux de matière organique issue de l'environnement. Notre objectif est de tendre vers un seuil de 1 mg/litre pour le Carbone Organique Total (COT), soit la moitié du seuil fixé par la réglementation européenne. Parallèlement, nous avons pour but de maintenir au-dessous de 0,01 mg/litre le taux de carbone organique biodégradable de la fraction du COT, le respect de ce seuil garantissant la qualité d'eau tout au long des réseaux de distribution.

Améliorer les caractéristiques organoleptiques

Notre Centre de Recherche sur l'Eau développe des outils et des concepts afin d'identifier les facteurs favorisant la formation et l'évolution des goûts et des odeurs. Nos travaux portent ensuite sur l'amélioration des caractéristiques gustatives et olfactives de l'eau du robinet, l'association de traitements spécifiques permettant d'éliminer les mauvais goûts et les mauvaises odeurs, ou la cause de leur apparition.

Réduire la concentration en sous-produits de désinfection

La chloration de l'eau génère des sous-produits de désinfection. La tendance est aujourd'hui à la baisse des seuils réglementaires concernant leur concentration dans l'eau, une perspective favorable aux travaux de recherche de notre Groupe : l'abaissement de la matière organique dans l'eau potable permettant de réduire la chloration. Nous travaillons aussi, dans une optique d'anticipation, à la mise en œuvre de solutions pour prévenir les risques sanitaires apportés par des polluants émergents présents à des concentrations infimes dans l'eau, tels les perturbateurs endocriniens ou de nouveaux virus.

Haut de page